28 apr 2017

Via Inmarsat:

Tobago cays, non si puo dire di essere soli ma isolette magnifiche, mante e
tartarughe attorno alla barca

Please note your reply is limited to 160 Latin characters or approximately 135 for non-Latin characters.

Sent via Inmarsat. The mobile satellite company

24 apr 2017

23 mars 2017

Nous quittons notre havre de paix pour mettre le cap vers le Suriname. Après une navigation de nuit nous arrivons devant l'entrée du fleuve du même nom. On le remonte tranquillement en passant devant la capital Paramaribo, classée patrimoine historique de l'Unesco. Après plusieurs heures, nous arrivons devant le village de Dombourg où nous jetons l'ancre.

A terre, nous trouvons un petit embarcadère pour les pirogues qui assurent la liaison avec l'autre côté du fleuve, un square paisible où les familles viennent se retrouver en fin de semaines avec quelques échoppes qui préparent à manger.
Une petite marina tenue par des hollandais ( moyennement accueillants) offre les services classiques ( eau, lave-linge et Wifi). En plus il y a une petite piscine pour la plus grande joie des filles et un petit restaurant, moins notre joie à nous car il propose une gastronomie à forte consonance hollandaise. Notre première et unique expérience quand j'y repense me pèse encore sur l'estomac, peut-être cela vient-il du fait que nous n'avons rien compris de ce que nous avons commandé….
Le Suriname est un pays surprenant, la population est le résultat des différentes vagues d'immigration : à la population d'origine, les amérindiens qui habitaient le long du fleuve avant la colonisation par les hollandais, sont venus s'ajouter les africains arrivés comme esclaves. Puis quand l'esclavage a été aboli et qu'il fallait encore de la manœuvre pour travailler dans les plantations de cacao, de café et de coton, sont arrivés, des chinois, des indiens et des indonésiens.
Tout cela forme un joli mélange ( qui ne se mélange d'ailleurs pas toujours) mais qui cohabite relativement bien. En tout cas, la gastronomie est restée marquée par la tradition javanaise, on mange donc des « nassi » et « bami » ( nouilles et riz sautés) ainsi que des « saté » ( brochettes de viande ou poisson accompagnées d'une sauce à la cacahouète légèrement relevée). On retrouve aussi une empreinte asiatique dans les différentes soupes et des lointains cousins du nem.

19 apr 2017

Via Inmarsat:

Da un paio di giorni a grenada, altro universo... Da qui risaliremo con
passi di pulce verso la martinica.

Please note your reply is limited to 160 Latin characters or approximately 135 for non-Latin characters.

Sent via Inmarsat. The mobile satellite company

13 apr 2017

18 mars 2017 : perdus dans les bras du Maroni

Nous avons rempli les réservoirs d'eau, et fait un dernier beau ravitaillement au Super-U (camembert, pâté de campagne, beurre breton et BN à la fraise….) et nous partons pour le fleuve Maroni. Il n'existe pas de carte nautique mais Roberto a récupéré suffisamment d'information pour tenter l'aventure. Nous remontons doucement au moteur des bras du fleuve et allons nous perdre dans la jungle. Nous jetons l'ancre au milieu d'un de ces bras. Seul bruit autour de nous, celui des oiseaux cachés dans les arbres à à-peine 2 mètres de nous. Nous mettons annexe et kayak à l'eau et partons nous promener dans des ramifications entre plus étroites, on a vraiment la sensation d'être seuls au monde.

Tout les matins, réveil avec les oiseaux et ils ne plaisantent pas, volume sonore au maximum. Le son est en plus amplifié du fait de l'écho produit par les murs de végétation, haute et dense, sur chaque rive. Les oiseaux de la rive de droite répondent à ceux de la rive gauche.

Chaque jour, nous essayons un nouveau mouillage pour découvrir un autre bras du fleuve Maroni. Nos journées sont assez semblables, Cned le matin, déjeuner puis promenade en kayak et annexe. Retour à bord, apéritif à la tombée du jour avec concert de chants d'oiseaux. Ensuite, on dîne à l'intérieur car la lumière attire une multitude de petits insectes qui viennent mourir dans nos assiettes, c'est moyennement appétissant.

04 apr 2017

Via Inmarsat:

Tutto ok, arrivo previsto domattina. Passato aereo garde cotes francesi per
check e augurare buon vento via radio!

Please note your reply is limited to 160 Latin characters or approximately 135 for non-Latin characters.

Sent via Inmarsat. The mobile satellite company

01 apr 2017

Via Inmarsat:

Uscito dal fiume, finalmente al largo, bel traverso vado molto prudente con
lo strallo riparato. Resto famiglia a paramaribo

Please note your reply is limited to 160 Latin characters or approximately 135 for non-Latin characters.

Sent via Inmarsat. The mobile satellite company