02 gen 2011

Retrouvailles (version Anne et Benoit)

Les retrouvailles 1 semaine après (version Anne & Benoît)

Après quelque jours d'adaptation à la vie à bord, Anne et moi avons adopté le rythme, avons intégrés les subtilités des rapports humains, avons attrapé les réflexes qui peuvent sauver des vies, avons intégré les innombrables consignes de sécurité. bref, nous sommes devenus des équipiers modèles dont l'absence se fera certainement durement sentir après le départ prévu aux alentours du 4 janvier.
A ceux qui oseraient venir passer quelques jours sur le bateau dans les années à venir, nous délivrons ici les règles essentielles de la vie à bord, véritable guide pratique de l'équipier :

Règle n°1 : les horaires
La vie à bord est réglée par les cycles de la nature, la lune, le soleil, les étoiles sont l'horloge qui donne les repères essentiels. enfin presque. Car à ceux-ci, il faut rajouter l'heure de la météo marine (9h30 et là pas question de bouger un orteil), l'heure de la communication radio avec des inconnus au bout du monde (8h00 et là pas question de bouger une oreille au risque de perturber les transmissions), l'heure de la toilette de Roberto (après la météo marine), l'heure du ménage (pas vraiment un indicateur fiable car pour Daphné c'est toujours l'heure du ménage) l'heure du repas (12h30 et pas plus tard sinon Anne grogne), l'heure des activité pour les enfants (avant 16h30 car après c'est le gouter), l'heure du gouter, l'heure de l'apéro puis celle du dîner et enfin l'heure d'aller se coucher (jamais après 21h30 car passé l'heure Benoit a du mal à garder les yeux ouverts).
Bref, une vie de liberté totale balisée par quelques contraintes horaires !

Règle n°2 : les relations humaines
A bord les relations humaines sont fonction des caractères de chacun (tous excellents et compatibles c'est tant mieux), de l'âge, des aptitudes physiques (illimitées pour les garçons et charmantes pour les filles), de la ou des occupées fonctions sociales sur le bateau (les derniers arrivés doivent faire leurs preuves à la vaisselle ou au baby-sitting, Roberto étant incontournable dans la conduite du bateau et Daphné irremplaçable dans la logistique boire & manger) et de l'effet Lariam. En effet, mercredi Daphné et Roberto prennent leur Lariam, traitement contre le paludisme efficace mais avec quelques effets notables sur la santé mentale (sentiment d'inutilité, chagrin, idées noires.). Le jeudi, lendemain de la prise, il suffit juste de se tenir tranquille pour éviter de déclencher les crises, sinon gare aux conséquences. on vous laisse le plaisir de les découvrir !

A suivre.
Règle n°3 : boire et manger
Règle n°4 : jeux et animations à bord
Règle n°5 : hygiène, propreté et beauté

Nessun commento: